Carnet de route

Randonnée, remontée sur corde et autres au Gralet

Sortie :  week end intégration multi activités du 05/10/2019

Le 22/10/2019 par Eichinger Ariane

Nous sommes allés au refuge du Gralet le week end du 5-6 octobre. Nous étions 15. Nous sommes partis à 10 heures du matin de Dole et nous sommes arrivés au point de départ de la randonnée où nous avons pique-niqué vers midi. Nous avons ensuite appris à lire une carte en repérant les sentiers et apprenant à lire les lignes montrant l'altitude.
Nous avons commencé la montée. C'était la première randonné que je faisais et j'ai vite été fatigué. Arrivée à la moitié de la randonnée, nous avons appris à remonter sur une corde, qui était  accrochée à un arbre, pour nous apprendre à sortir d'une crevasse. Nous avons ensuite repris l'ascension.
Une fois sortie de la forêt, à 15 minutes de marche du refuge du Gralet, nous nous sommes arrêter pour prendre une photo de groupe et c'est alors que nous avons entendus des cloches qui sonnaient. C'était deux chiens de chasse qui était perdus depuis deux jours. À leur cou, il y avait un collier sur lequel était marqué un numéro de téléphone. On a appelé ce numéro et accroché les deux chiens à une corde car ils ne semblaient pas vouloir nous suivre. Le chasseur à qui ils appartenaient est venu les chercher le soir.
Une fois au refuge, nous avons préparé l'apéritif : couper du saucisson et du comté, ouvrir les paquets de cacahuètes... Nous nous sommes ensuite tous réunis au tour de la table pour manger. Après le repas nous avons joué au loup garou et au président, c'était un super moment.
Avant d’aller se coucher, nous sommes allés voir la vue sur Genève depuis une colline. Il faisait nuit et on  voyait une multitude de lumières. Après avoir discuté, joué, visité, nous sommes allés nous coucher à l'étage où il y avait une vingtaine de lits.
Après une bonne nuit de sommeil, nous avons mangé le petit-dejeuner à 9.00. Une fois que tout le monde avait fini de manger, nous avons refait une étude de carte puis un test arva: les appareils permettant de découvrir quelqu'un enfoui sous une avalanche. Nous avons donc appris à nous servir de ses appareils.
À la fin de cet exercice, nous avons replié nos affaires et nous avons commencé la descente. Mais vers la fin de la descente, il s'est mit à pleuvoir et nous nous sommes réfugiés sous le parvis d'une ferme pour attendre ceux qui était allés chercher les voitures. Une fois ceux ci arrivés, nous avons mangés et nous sommes ensuite repartis sur la route.
Nous nous sommes arrêtés aux Rousses pour y boire une boisson : pour certains un chocolat chaud, pour d'autre un café...
Une fois arrivés à Dole, nous nous sommes dit au revoir.
C'était un super week-end avec des gens super sympa.

Nils Kubat







CLUB ALPIN FRANCAIS DOLE
SALLE DE LA BUANDERIE
A LA VISITATION
27 RUE DE LA SOUS-PREFECTURE
39100  DOLE
Agenda